Retrouvez-nous dans le ouest france pour parler de la santé mentale des étudiant.e.s pendant le confinement. Consultez l’article juste ici

« Du 19 au 30 novembre, la fédération des associations étudiantes d’Angers (Fé2a), a distribué un formulaire à 1 129 étudiants de la ville. Questionnés sur leur sentiment d’isolement durant le confinement, il en ressort que les étudiants Angevins sont psychologiquement affaiblis par cette année 2020. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouest France – Angers. 45 % des étudiants ont du mal à garder un lien avec leurs proches, à distance – 27/12/2020

  • par