Le ministère de l’enseignement supérieur a annoncé quelle serait la teneur de la réforme des aides sociales. Dans un premier temps, ces 4 mesures seront mises en place pour la rentrée 2013. Celles-ci introduisent plus de progressivité dans les aides sociales étudiantes avec la création de 2 nouveaux échelons de bourses, prouvant ainsi la qualité de la proposition de la FAGE, l’Aide Globale d’Indépendance. Si nous savons que 85 000 étudiants devraient bénéficier de ces nouveaux échelons, nous ne savons pas quels barèmes de ressources seront retenu pour la mise en place de ces nouveaux échelons.

Concernant les mesures mises en place à la rentrée prochaine :

  • La revalorisation de 15% des bourses de 30 000 étudiants issus de familles aux revenus les plus faibles soit la création d’un nouvel échelon 7 à hauteur de 5500€ annuel (soit 550€/mois).
  • La création de bourses d’un montant de 1 000 euros par an pour les étudiants des classes moyennes aux revenus modestes soit 55 000 étudiants auparavant échelon 0 qui auront une bourse échelon 0,5.
  • La création de 1 000 allocations comprises entre 4 000 euros et 5 500 euros pour des jeunes en situation d’autonomie avérée, ces allocations pour les étudiants en situation d’autonomie avérée équivalent en fait à des FNAU annuels. 
  • La revalorisation de toutes les bourses de 1% à compter de septembre 2013 pour tenir compte de l’inflation.
Si ces premières mesures sont un premier pas vers la mise en place de l’Aide Globale d’Indépendance, la seconde partie de la réforme des aides sociales arrivera en septembre 2014, le gouvernement annonçant 200 millions d’euros supplémentaires d’ici là et devra être l’occasion pour nous d’aboutir à plus de progressivité dans les aides sociales et de les élargir à plus d’étudiants : à l’ensemble des étudiants de l’enseignement supérieur, notamment ceux issus des classes moyennes.
Réformes des aides sociales