[ParcourSup] : L’Onisep, un acteur de l’orientation ou de la désinformation ?

C’est dans un contexte où l’orientation a été placée par le gouvernement au coeur du Plan Etudiants, qu’a ouvert aujourd’hui la plateforme ParcourSup. Très attendue suite à l’échec de la rentrée dernière, la plateforme doit répondre à de nombreux enjeux dont celui de l’accompagnement des lycéens dans leurs choix.

Le Premier Ministre, la Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation et le Ministre de l’Education Nationale ont pris des engagements forts le 30 octobre dernier. Ils se sont engagés à mettre fin au tirage au sort, à réduire l’échec en licence et à garantir une place pour tous dans les études supérieures. Une meilleure orientation et un accompagnement plus poussé des lycéens dans la construction de leur projet d’étude constituent les éléments de réponse principaux apportés pour enrayer les mécanismes pervers qu’a connu la rentrée 2017.

C’est pourquoi la Fé2A et la FAGE tiennent à dénoncer le contenu du site Terminales 2017/2018 géré par l’Onisep, directement accessible à partir de ParcourSup. Dédié à l’information des jeunes en recherche de parcours, le site propose notamment des fiches métiers dont le contenu est très largement discutable. En effet, il est inacceptable qu’un site destiné à l’orientation perpétue des clichés dégradants envers les professions. De plus, celui-ci engendre de la désinformation, dans un climat où il est plus que jamais important de lutter contre les stéréotypes qui entraînent une mauvaise orientation.

La légèreté et l’inexactitude des informations proposées par l’Onisep nous amène à remettre en question ses compétences et sa pertinence comme acteur de l’orientation des jeunes.

A la veille de la réforme du baccalauréat, où l’accompagnement et l’orientation des lycéens doivent prendre une place centrale, l’Etat ne peut pas se permettre de bâcler ces éléments cruciaux pour l’avenir des jeunes. L’Onisep n’est pas à la hauteur des enjeux et ne semble, aujourd’hui, pas avoir la vision et les moyens requis pour orienter efficacement les jeunes.

La Fé2A et la FAGE tiennent à rappeler qu’elles ont à coeur l’orientation de la jeunesse et que de nombreuses actions d’orientation par les pairs sont mises en place. Nous demandons donc à ce que les étudiants soient consultés dans ce processus et nous resterons très attentifs à la forme que prendra l’orientation, enjeu principal et crucial du Plan Etudiant.

 

Contacts Fé2A :
Hadrien Robidas – Président – 0610034663
Alexandre Guilmeau – Vice Président en charge des affaires académiques – 0664888547

CdP Onisep

Les commentaires sont clos.